Quel budget pour ma cybersécurité ? Pour quel ROI ?

Quel budget pour ma cybersécurité

D’ici la fin de l’année 2023, les dépenses mondiales en matière de logiciels, matériels et services de sécurité devraient croître de 12% par rapport à 2022, pour atteindre 219 milliards de dollars (source : IDC). Pourtant, malgré cette hausse notable de budget, de nombreux organismes hésitent encore à investir, peu convaincus par la rentabilité d’une telle démarche. Mais combien coûte réellement une politique de cybersécurité ? Et pour quel retour sur investissement ? Eclairage.

Des investissements conséquents

Bien souvent, il suffit d’une toute petite faille de sécurité pour que l’ensemble d’un système soit piraté. Par conséquent, mettre en place une politique cyber efficace nécessite de sécuriser tous les pans de l’organisme, ce qui demande un budget conséquent. Réalisation d’audits pour identifier les vulnérabilité, formation des collaborateurs, achat d’une solution de surveillance et de protection des actifs… Les dépenses peuvent vite s’accumuler.

Selon un rapport publié par Kaspersky, les organismes disposent de trois solutions pour se protéger. Chaque organisation a ainsi la possibilité de :

  • Gérer sa cybersécurité en interne : ici, les processus cyber sont pris en charge par les équipes informatiques propres à l’organisation.
  • Bénéficier d’une sécurité via le cloud : certains dispositifs de sécurité peuvent être déployés par l’hébergeur, permettant de délester les organisations peu matures de cette charge.
  • Externaliser sa politique de cybersécurité : avec cette solution, l’organisme choisit de faire appel à des professionnels pour garantir sa sécurité informatique.

Dans chacun des cas, instaurer une politique de cybersécurité représente un investissement financier important. Néanmoins, ce financement est loin d’être superflu…

Dédier un budget à la cybersécurité : une question de survie

Selon la 8ème édition du baromètre de cybersécurité publié par le CESIN, 45% des entreprises françaises ont subi une cyberattaque en 2022. Et si la tendance est en baisse par rapport à 2021, la menace « est toujours très présente », d’après le compte-rendu de l’étude. En effet, la multiplicité des cyberattaques et leur sophistication rendent les organismes publics comme privés de plus en plus vulnérables.

Par ailleurs, les attaques, lorsqu’elles atteignent leur cible, se doublent de répercussions néfastes pour les entités concernées. Risque de non-conformité réglementaire, impact sur la réputation, conséquences au niveau sociétal, pertes financières… Une organisation attaquée a bien souvent du mal à absorber un tel choc, et parfois, elle ne s’en relève tout simplement pas.

Dans 60% des cas, les attaques impactent fortement le business des entreprises, avec pour effet de perturber significativement la production pour 24% des sondés.
Baromètre 2023 CESIN

Devant l’ampleur des conséquences et la potentialité des menaces, mettre en place une solide politique de cybersécurité fait office de nécessitépour les entités privées comme publiques. Tout sauf accessoire, un tel investissement contribue à assurer la pérennité de l’organisme.

Lire aussi – Sécurité des systèmes d’information : 10 bonnes pratiques à appliquer

sécurité si contact

Des bénéfices multiples

Par nature, le ROI d’une politique cyber est difficile à chiffrer. En effet tout l’enjeu d’une telle démarche consiste à éviter les incidents, en d’autres termes, faire en sorte qu’il ne se passe « rien » – ce qui complique la mesure de bénéfices.  Néanmoins, si déterminer des gains quantitatifs est complexe, on peut plus facilement mesurer les gains qualitatifs apportés par une telle démarche.

En effet, au-delà de la limitation des risques, une politique cyber offre de multiples avantages aux organismes, tels que :

  • Une augmentation de la confiance : investir dans une politique cyber permet de renforcer la confiance envers les produits vendus ou les services fournis par un organisme. Pour les entreprises, une telle démarche peut même faire office d’argument différenciant vis-à-vis de la concurrence.
  • Un gain d’efficacité : bien souvent, la mise en place d’une politique cyber s’effectue avec le déploiement de nouveaux outils et processus. Ces ressources novatrices peuvent contribuer à améliorer l’organisation globale de l’organisme. Par exemple, une solution de gestion de mots de passe permet d’accélérer les workflows grâce à la saisie automatique des identifiants des utilisateurs.
  • Une montée en compétences des équipes : dans le cadre d’une politique cyber, la sensibilisation et la formation des membres de l’organisme s’avère primordiale pour assurer la sécurité du système d’information. Mais c’est aussi l’occasion pour les concernés de développer de nouvelles compétences informatiques.

Lire aussi – Sensibilisation cybersécurité : pourquoi et comment communiquer auprès de vos collaborateurs ?

Et si je suis affecté par NIS2 ?

Rappel : adoptée en janvier 2023, la directive européenne NIS2 introduit des exigences renforcées en matière de cybersécurité pour les entreprises de certains secteurs (santé, énergie, transport, banques…). La réglementation vise à instaurer un niveau de cybersécurité uniforme à l’échelle de l’Union européenne.

Pour cela, le plan d’action de mise en conformité avec NIS2 se concentra autour de 3 axes principaux :

  • La gouvernance de la sécurité du SI ;
  • La détection et la réponse aux incidents ;
  • La sécurisation et le contrôle des périmètres et des actifs.

Selon votre niveau de maturité, il faudra ainsi planifier et chiffrer une augmentation du budget Cyber de 20 à 30% !

Externaliser partiellement ou totalement votre cybersécurité grâce à Netsystem

Société de conseil spécialisée en sécurité des systèmes d’information, Netsystem propose différents services afin d’aider les entités publiques comme privées à assurer leur cybersécurité. Grâce à notre approche pragmatique et nos 20 ans d’expérience dans le domaine, nous sommes en mesure de nous adapter à vos besoins, vos enjeux métier et votre degré de maturité en matière de cybersécurité.

Netsystem propose différents services qui peuvent se cumuler :

  • Audit de sécurité : l’évaluation du niveau de sécurité du SI est cruciale pour déceler les vulnérabilités qui menacent vos opérations. Avec cette offre, Netsystem effectue un audit de complet de votre SI, combiné à un diagnostic permettant d’identifier vos sources d’attaques potentielles – et de les éliminer !
  • Conseil et assistance : Déploiement d’un PCA, assistance au RSSI, mise en place de SIEM… Notre équipe peut vous apporter son expertise sur des points cyber spécifiques.
  • RSSI externalisé : grâce à ce service, un expert Netsystem dédié assure toutes les missions propres au RSSI, de l’audit de sécurité et de vulnérabilité du SI, jusqu’à la mise en place d’un système de gestion de la sécurité de l’information, en passant par la formation et la sensibilisation du personnel.
  • Sensibilisation et formation : conçues pour les collaborateurs et la CoDir, nos formations modulables permettent à chacun de monter progressivement en compétences, quel que soit le niveau initial en matière de cybersécurité.
  • Réponse à un incident ou une fuite de données : en cas de faille de sécurité, nous vous proposons un soutien personnalisé, incluant une aide à la gestion de crise, la recherche de fuite de données, une analyse d’impact ainsi qu’une batterie de test au niveau du PCA.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services ? Contactez-nous !